Un Prix littéraire unique en son genre

L’originalité de ce prix réside dans la composition de son jury formé par les membres de clubs Soroptimist répartis sur tout le territoire français, Métropole et DOM-TOM.

À sa création en 2002 par le Club de Grenoble, le Prix Soroptimist de la Romancière Francophone répondait au souhait de promouvoir la francophonie.
Au fil des éditions, les clubs de l’Union Française, de plus en plus nombreux, ont rejoint les deux clubs grenoblois dans cet itinéraire littéraire.

 

Le haut patronage de l’Organisation Internationale de la Francophonie

Monsieur Abdou Diouf, Secrétaire Général de la Francophonie , a renouvelé le haut patronage de l'Organisation Internationale de la Francophonie au Prix Soroptimist de la Romancière Francophone depuis 2008. En effet, le Soroptimist International est engagé « dans le combat pour promouvoir le statut de la femme, les droits de l’homme, l’égalité, le développement et la paix. Il rejoint ainsi toutes les autres organisations de la société civile qui, en défendant les valeurs et les idéaux chers à la Francophonie, apportent leur pierre à la construction de notre maison commune ». Haut de la page

 

La sélection des ouvrages

Le Comité de sélection est composé de six membres des clubs de Grenoble et Grenoble 2000.

Le premier critère de la sélection correspond à l’objet du prix : proposer un roman écrit directement en langue française par une femme de nationalité autre que française et/ou dont la langue maternelle n\'est pas le français.

Deux autres critères sont retenus : la diversification des pays (même sélection ou sélections antérieures), et la notoriété de l’écrivain afin de favoriser les femmes en début de carrière littéraire.

Sept à dix ouvrages sont retenus. Haut de la page

 

Les groupes de lecture et le jury

Un Comité de lecture composé de 7 membres minimum est constitué par les Clubs de Grenoble et Grenoble 2000. Il comprend au moins 5 membres du Club organisateur, et au moins 2 membres du bureau de l'Union Française.
Il désigne la Présidente du jury.

Tous les clubs de l'Union Française reçoivent une invitation à participer à l'élection de la lauréate. Chaque club participant organise son propre Groupe de lecture.

Les membres du Comité de lecture et des Groupes de lecture s’engagent à lire l’ensemble des ouvrages en compétition. Ils doivent assister à la délibération et participer au vote.

Le jury est composé de la Présidente désignée et des membres du Comité de lecture.
Il ne pourra délibérer et procéder au vote que si au moins les trois quarts de ses membres sont présents. Haut de la page

 

La procédure de vote

Chaque membre du Comité de lecture (club organisateur) dispose d'une voix. Il exprime son vote lors de la réunion du jury.

Chaque Groupe de lecture (club participant) dispose d'une voix. Il procède à un vote interne et envoie son vote sous pli scellé au club organisateur à la date indiquée.

Le prix est décerné à la romancière dont l'ouvrage recueille la majorité absolue des voix au premier tour. A défaut, un second tour est organisé mettant en concurrence les deux ouvrages arrivés en tête. Le vote de chaque club est maintenu tant que sa candidate reste en lice. Le prix est alors décerné à la romancière qui obtient la majorité simple des voix. En cas d'ex æquo, après plusieurs tours, la voix de la Présidente du jury est prépondérante. Haut de la page

 

Les clubs Soroptimist participant à l’élection

52 clubs sur 125 participent à l’élection : Aix-en-Provence, Alès, Annecy, Avignon, Belfort, Besançon, Béthune, Biarritz, Bordeaux, Brest, Carcassonne, Chamalières, Chambéry Aix-les-Bains, Châtellerault , Draguignan, Foix, Grenoble, Grenoble 2000, Haute Provence, Hyères-les-Palmiers, Issoire, Le Léman, Le Puy-en-Velay, Lille Métropole, Lyon, Lyon Tête d’or, Marseille, Menton, Metz, Montbéliard, Mulhouse, Nancy, Narbonne, Nérac-en-Albret, Niort, Paris Est Vincennes, Paris Fondateur, Paris Sud, Périgueux, Perpignan, Poitiers, Royan, St Dié-des-Vosges, St Etienne, St Laurent du Maroni, St Raphaël Fréjus, Strasbourg, Tarbes, Tours, Valence, Vannes et Versailles. Haut de la page